Communiqué

 Cher(e)s camarades,

 A la veille du sommet européen des 1er et 2 mars 2012, la confédération européenne des syndicats appelle à une journée d’action pour contester l’austérité mise en œuvre par les gouvernements au plan européen et, par déclinaison, dans les différents pays.

 L’organisation de cette journée est laissée à l’initiative des organisations syndicales dans chacun des pays. Des initiatives diverses seront donc organisées. En France, la CGT a « convoqué » une « intersyndicale » le jeudi 9 février pour organiser des manifestations ou rassemblements le 29 février qui, tout en s’inscrivant dans l’appel européen, porteraient également sur la situation nationale.

 Vous avez également pu constater que les dirigeants de la CGT se sont clairement investis dans la campagne présidentielle en donnant des consignes de vote.

 Pour toutes ces raisons, le bureau confédéral a décidé :

  1. de ne pas se rendre à la réunion à la CGT le 9 février. A ce jour, ce sera également le cas pour la CFTC et la CGC ;

  2. de ne pas s’inscrire dans des actions qui inévitablement auront en cette période une connotation politicienne ne correspondant pas à nos principes et pratiques d’indépendance syndicale ;

  3. de faire rédiger et envoyer dans les UD précisant nos positions sur la construction européenne et ce dans le cadre des actions se situant dans la journée du 29 février ;

  4. de participer au rassemblement ou la manifestation qui se tiendra à Bruxelles le 29 février.

 Il est essentiel dans la période actuelle de rester sur nos positions et notre positionnement.

 Jean Claude MAILLY

Secrétaire général

 

tract7fevrier2012_v.jpg

Tract "NON à l'austérité en Europe"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Syndicat Force Ouvrière Département Ardèche © 2017 -  Hébergé par Overblog