Congrès du groupement départemental Drôme Ardèche

image-copie-1Le groupement départemental de la fédération des personnels des services publics et de santé FORCE OUVRIÈRE s'est réuni en congrès à Saint-Paul Trois Châteaux.
Quel que soit le contexte politique ou économique, l'organisation syndicale à pour objet de porter les revendications.

Le congrès affirme son indépendance contre toute emprise politique, religieuse et philosophique.
Face à une crise du système capitaliste qui s'enracine et s'aggrave, avec la confédération et la fédération, le congrès considère indispensable de remettre en cause les traités qui depuis une vingtaine d'années ont ancré l'Europe dans le libéralisme économique au mépris du progrès et des droits sociaux.
Ainsi le congrès confirme, en particulier, la ferme opposition de Force Ouvrière au mécanisme européen de stabilité et au traité de stabilité de coopération et de gouvernance, qui deviendraient un obstacle à la satisfactions des revendications.
En effet, comment peux t-on revendiquer, par exemple, une revalorisation des traitements de la fonction publique dès lors que l'on nous impose une rigueur budgétaire étouffante ? Un déficit public à 5,3% devra être ramené à 3% en 2013 ! soit un plan de restrictions d'un montant d'environ 22 milliards d'euros !  Le dialogue social sera t-il toujours d'actualité ? ou sera t-il un leurre pour nous convaincre de recevoir les coups sans broncher ?
Le congrès s'oppose au projet de loi des finances rectificative, qui accentue l'austérité dans notre pays, notamment en continuant à s'attaquer aux services publics.
À l'opposé d'une politique d'austérité, le congrès revendique une politique de relance par les salaires et les pensions.

A la tribune, le Secrétaire Général, Jean Claude ESCALIER, a rappelé que le développement de notre syndicat de base constitue une priorité. Nous souhaitons créer une dynamique dans la perspective des élections professionnelles de 2014 et cette dynamique passe par la recherche des adhésions. Nous sommes convaincus que l'information de nos revendications constitue la meilleure campagne electorale.

Plus que jamais dans cette période économique difficile, nous avons l'obligation de répondre aux attentes et inquiétudes de nos camarades et de l'ensemble des agents de notre collectivité. Nous serons attentifs aux proposItIons gouvernementales relatives à l'acte III de la décentralisation et nous nous opposerons à toute réforme ayant pour objectif de programmer la dispariton de l'échelon départemental, socle social de notre république décentralisée.

image-copie-2

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Syndicat Force Ouvrière Département Ardèche © 2017 -  Hébergé par Overblog